Humeurs

Hors du temps

Hier j’étais en réunion, hors de mon bureau, dans un « vieil » hôtel.
Non que je ne fusse pas concentré sur mon travail mais mon esprit a vagabondé à plusieurs reprises par-dessus les toits de la ville et mon regard s’est posé sur des petits détails plein de désuétude.

Je pondère immédiatement le mot « vieil ». Il ne s’agit pas de délabrement mais juste d’un endroit auquel le temps semble s’être arrêté.  J’aurais pu dire vieillot mais la connotation aurait été beaucoup trop péjorative, privant l’endroit de son côté charmant. Cet établissement a sans doute connu sa plus belle époque au début du siècle dernier. Il en reste encore quelques vestiges comme de gigantesques tapisseries murales qui côtoient des guéridons de l’époque art-déco ou d’immenses miroirs qui cohabitent désormais avec des écrans plats. Un escalier à la moquette élimée d’avoir trop été foulée, des volets aux peintures écaillées, des demis étages conduisant à des paliers, coins et recoins multiples.

J’ai regretté de ne pas avoir mon appareil photo mais j’étais sur place pour raison professionnelles et non pour un reportage photo. Il n’empêche que je n’ai pas pu m’empêcher de capturer quelques détails avec mon téléphone.

You Might Also Like

No Comments

    Leave a Reply

    *