Côté Bazar

Le grand n’importe quoi du jour !

FullSizeRender-3

Je me suis longuement interrogée sur le titre que j’allais donner à ce billet : « le premier jour du reste de ma vie professionnelle » ou « vis ma vie de commerciale débutante » … d’ailleurs je ne sais toujours pas … mais vous oui !

Après un bouleversement de vie, j’ai complètement changé d’orientation professionnelle et après 3 semaines de formation, j’attaquais de ce matin ma première journée en tant que commerciale … et là, je réalise qu’il y a des années que je n’ai pas écrit de billet « de vie » !

Je n’étais pas plus stressée que ça, mes deux rendez-vous de ce matin ayant été soigneusement préparés (oui, même à presque 50 ans je reste une bûcheuse acharnée), mon ordinateur verrouillé sur la bonne page si cela s’avérait nécessaire, mes boîtes de chocolats à offrir au client, mes cartes de visite … j’avais juste oublié mon bloc notes mais quelques feuilles blanches ont fait l’affaire !

Premier coup de stress au petit déjeuner quand Waze n’a pas reconnu l’adresse à laquelle je devais me rendre … et oui, je suis devenue complètement Waze-dependant mais finalement via michelin m’a sauvé la mise.

Second coup de stress quand le réparateur de la chaudière m’a rappelée ce matin (oui, quand même c’est pas de bol une panne de chaudière cette semaine mais peu importe en 2017 je suis la zénitude incarnée 😉 ) me faisant faire quelques manipulations qui ont ruiné les 10 minutes que j’avais prévues d’avance (oui, seulement 10, je vous l’ai dit, je suis zen).

Je suis finalement arrivée à la minute près (ouf) et tout s’est bien passé.

Un petit coup de Waze plus tard et me voilà partie pour mon second rendez-vous. Comme j’avais 10 minutes d’avance, je décide de faire le plein d’essence de mon nouveau carrosse affrété spécialement pour moi et là, impossible d’ouvrit le clapet du réservoir. Je bataille quelques instants avec la fermeture / ouverture centralisée, en vain. Comme je suis zen et qu’en plus je me sens une âme de princesse en ce moment, aucune honte, j’interpelle un jeune homme (ouais, jeune, c’était mon jour de chance) pour lui demander de l’aide. Une évidence pour lui : le bouton d’ouverture au sol à gauche du siège conducteur et gentiment, il me précise que c’est du Diesel que je dois mettre … ok, minute béate !

Le réservoir ouvert, impossible de mettre de l’essence, le pistolet étant bloqué puisque j’avais commencé avec du Diesel, reposé le pistolet et poursuivi avec du Diesel Excellium … (enfin, avant, j’avais fait le tour de la pompe trois fois, cherché l’automate carte bancaire et dérangé le pompiste !!).

Je repars vers mon rendez-vous, sans plus une once de batterie … merci Waze ! Du coup, je me perds un peu mais j’arrive à l’heure et une nouvelle fois, ça se passe bien.

Bon voilà, autant de trucs dont vous vous moquez sans doute, mais que j’espère relire avec plaisir dans des années et ma sœur, inutile de t’esclaffer je t’entends jusqu’ici et pour que tu saches tout, j’ai terminé ma journée avec un troisième RV sans me perdre, sans retard et avec succès !

Des envies d’automne

201510 Westings

La rentrée des classes est déjà passée (et je ne suis plus trop concernée), le mois de septembre a tiré sa révérence (sans trop vraiment d’été indien cet année) et avec octobre, j’ai vraiment l’impression que l’automne s’installe.

Les journées raccourcissent, les températures fléchissent les arbres se parent couleurs merveilleuses et je commence à avoir des envies de rester chez moi, au calme, au chaud ! Je crois que la pièce dans laquelle je passe le plus de temps, c’est mon bureau. Soit derrière mon ordinateur (promis je me soigne), soit dans un fauteuil avec un livre.

En ce moment, je travaille un peu moins, je me balade (en vrai et en virtuel) et j’ai des envies de déco, de couleur, de chaleur … et de rangement !!! Il n’est pas question que je refasse tout ma déco mais rien ne m’empêche de glaner des idées de ci de là et du coup, je regarde régulièrement du côté de Westwing, non seulement pour les ventes mais aussi pour les idées déco.

Quelques idées / envies en vrac :
Je ne sais pas si j’oserai le bleu canard (ou vert ?) sur un pan de mur chez moi mais là, je trouve que c’est carrément sublime !
Je garde les caisses de vins que j’ai empilé dans mon escalier pour y ranger quelques livres et une tapisserie couleur Marsala serait du meilleur effet en fond …
A moins que je ne me décide à repeindre le fond des caisses en moutarde ou en jaune, couleurs automnales par excellence qui se marient parfaitement le côté brut du bois
… et sinon je cherche comment concilier esthétisme et organisation dans mon (petit) bureau et je suis toujours en quête de la bibliothèque idéale  …

Et vous, des envies d’automne, des idées déco à me glisser ?

Toutes les photos ont été glanées sur le site westwing partenaire de ce billet.

 

Il n’y a pas d’âge pour repartir à l’école !

MOOCS

Cela fait maintenant 5 ans que j’ai abandonné mon poste de cadre pour créer notre restaurant avec Mr Chéri. Cinq ans c’est à la fois court (disons que ça a passé très vite) et suffisamment long pour qu’on puisse objectivement penser que notre projet est bien lancé et rentable.

Ce que j’aime le plus dans ma nouvelle vie c’est la liberté : celle de travailler à ma guise, aux heures qui me conviennent (enfin presque si j’exclus les heures de services), de m’organiser et de gérer comme il me plait.

Ce que j’aime le moins, c’est l’activité intellectuelle qui me manque. Sortie du bilan, il ne me reste pas grand chose à régler. Alors comme je dispose quand même d’un peu de temps (à l’heure où les autres travaillent) et que je suis d’un naturel curieux, j’ai voulu tester un MOOC. Vous en avez sans doute entendu parler ? Non ?

Un MOOC (Massive Open Online Course) ce sont des cours en ligne que l’on peut suivre sur internet. Beaucoup sont gratuits (beaucoup ne le sont pas), les sujets sont vastes au possible, et beaucoup sont en anglais … oup’s ! La plupart offrent un cours théorique en vidéo mais aussi des forums, des quizz ou des supports d’aide si nécessaire.

Bref, je me suis lancée sur une plateforme (en français) et sur un sujet qui d’une part m’intéressait et d’autre part pourrait m’être utile dans mon activité professionnelle : j’ai choisi le cours « Les clés pour devenir community manager » d’OpenClassrooms.

Je vous raconte.

Je me suis laissée guider quant à la durée, 5 semaines pour 5 chapitres cela me semblait raisonnable. Pour chaque chapitre, découpé en séquence, une vidéo (5 à 10 minutes) est présentée, très claire et facilement compréhensible, jusque là, tout va bien.

A la fin de chaque chapitre, vous devez répondre à un quizz.

Premier chapitre, premier quizz, je suis super sûre de moi (presque j’aurais pu m’avaler les 5 chapitres dans la semaine !), je réponds, je valide et à la question « si vous validez se sera définitif », je clique, à peine ai-je relu, je suis sûre de moi vous dis-je ! Le verdict, 7 ou 8 /10. Pas mal … oui mais la moyenne de la classe est de 9/10 … je suis vexée !!

Chapitre 2 : J’appréhende les choses un peu différemment, je prends des notes, je mets la vidéo en pause si nécessaire et je vais sur le forum, j’y passe un peu plus de temps … je m’investis.
Quizz n°2 : 9/10 … je progresse.

Chapitre 3 : Je m’applique toujours, c’est vraiment très intéressant, je me trouve studieuse et du coup, je prends mon temps. Quizz n°3 10/10 (yeah !!!). Sauf qu’à la fin du chapitre 3, l’exercice à renvoyer est beaucoup plus long que je ne pensais … et hop, me voilà au taquet, comme dans mes années lycée un dimanche soir à 22h pour un devoir à rendre le lendemain à 8 heures !

Chapitre 4 et 5 passent comme une lettre à la poste (si on prends bien des notes) et je valide les quizz sans problème si ce n’est que j’aurais chaque fois pu faire mieux si j’avais été moins étourdie et relu ma « copie » (combien de fois l’ai-je dis au enfants …).

Et voilà, j’ai pu valider mon premier MOOC. J’y ai pris beaucoup de plaisir et appris pas mal de choses que je mets en application depuis pour le restaurant sur les réseaux sociaux. Cela m’a demandé un investissement d’une à deux heures par semaine, ce qui n’est quand même pas grand chose.

Côté pratique maintenant : Tous les MOOCS ne sont pas diplômant, certains ne donnent même pas droit à un certificat de réussite finale. Beaucoup sont gratuits mais dans ce cas ne permettent pas la certification.

Et vous les MOOCS, vous connaissez ? Depuis j’en ai terminé un deuxième, entamé un troisième … et surtout, j’ai envie d’en faire plein d’autres !!

C’est décidé, je me (re)bouge !

SAMSUNG CSC

J’ai toujours été active et aussi loin que je me souvienne j’ai toujours pratiqué un sport … mais il n’empêche que la motivation n’est pas toujours là *.

Au sortir de l’hiver, je me sens lourde, fatiguée (merci le changement d’heure) … et pour reprendre un slogan célèbre des années 80, « bougez, il faut éliminer » , il est urgent de me l’appliquer !

Heureusement les beaux jours m’aident à me remettre en route et le petit coup de pouce supplémentaire c’est le matériel **. Alors que je devais changer mes chaussures, je suis restée baba devant le rayon « Marche » de chez Décathlon. Un truc de fou ! Du coup, j’ai pu renouveler mes chaussures avec des sneakers spécifiquement dédiées à la marche sportive … en plus elles sont jolies … et non, je ne vais pas me contenter de les regarder !

Alors en vrac, voilà quelques bonnes raisons de se mettre, remettre … ou de persévérer dans la marche sportive.

  • Au petit matin, c’est vivifiant et ça met en forme pour la journée !
  • C’est beaucoup moins traumatisant pour les articulations que la course, même s’il faut accélérer la cadence pour se défouler à l’équivalent
  • Outre le fait de me sentir raplapla, la balance me fait peur (oui j’ai enfin osé l’affronter) et ça me motive à surveiller mon alimentation ***
  • Je ne fais pas de sorties longues, je n’ai pas le temps mais deux fois 45 minutes et une séance plus longue c’est jouable et même courte, la séance fait du bien
  • Quel que soit le temps, je m’y colle. S’il pleut un peu (le printemps en Béarn quoi …) le K-Way fait l’affaire et s’il pleut davantage, marcher avec un parapluie n’a jamais tué personne … et ces jours là, je suis encore plus contente d’être sortie
  • J’en profite systématiquement pour écouter de la musique ou des podcasts **** et je ne vois pas le temps passer !
  • J’utilise l’application Nike Running sur mon smartphone. Cela permet de mesurer la distance parcourue, la vitesse et de voir la progression d’une séance à l’autre, c’est mon journal d’entraînement.
  • je n’ai pas une activité sédentaire, loin de là, mais marcher ça contrebalance sérieusement mes piétinements journaliers !

Et vous, des astuces pour vous bouger ?

* j’ai parfois même un mental de gambas, qu’on se le dise
** le mois prochain, je visite le rayon natation
*** prochain billet, 10 astuces pour retrouver son poids d’été !!!
**** je suis dingue de l’émission de Guillaume Galienne sur France Inter, « un peu de lecture ça ne peut pas faire de mal ». Je révise mes classiques avec bonheur !

Instantané du jour #8

SAMSUNG CSC

Parce que j’aime écrire, parceque j’aime la sensation du crayon à papier qui glisse sur le papier, parce que j’aime aiguiser les crayons et voir le bois se transformer en un joli ruban …